Actualité technologique
Notre actualité est notre meilleure garantie pour l’avenir

EDI Academy - Un langage pour unir les acteurs de la chaine de distribution

02/02/2016

L'utilisation de l'échange de données informatisé (EDI) est liée à l'usage d'un langage standard. Sans un format commun, les messages échangés de manière électronique seraient incompréhensibles pour les récepteurs dans la majorité des cas. Voyons cela avec un exemple : si deux personnes qui parlent l'anglais ont une conversion ensemble, la communication fonctionne. Cependant, si l'un parle espagnol et l'autre le russe, le dialogue devient impossible.

Une situation similaire survient avec l'EDI. Comme nous l'avons vu lors du premier volet de la série EDI Academy, au départ, la multitude de formats et systèmes rendaient difficiles les communications entre les partenaires. Mais à partir des années 60, le secteur automobile américain a décidé de chercher un standard. Depuis, de nombreux langages communs ont été créés afin répondre aux besoins génériques et ceux spécifiques à certaines industries.

Cependant, quels sont les avantages des standards ? D'une part, il décrivent de manière structurée le type de message (facture, bon de livraison, commande, etc.) et d'autre part, le format utilisé (jour, mois, an, décimales, etc.). De cette manière, la compréhension des documents est garantie, indépendamment du lieu des interlocuteurs ou du secteur d'activité de l'entreprise.

 

Quels sont les standards les plus utilisés ?

  • ANSI ASC X12. A été créé en 1979 par l'Institut Américain de Normalisation (ANSI) et est considéré comme le premier standard EDI. Il est estimé qu'aujourd'hui, plus de 300.000 sociétés l'utilisent dans le monde, même si la majorité d'entre-elles se trouve aux Etats-Unis.
  • UN / EDIFACT. Est apparu dans les années 80, grâce au travail d'un groupe des Nations Unies connu sous le nom de Working Party 4. Il s'agit d'un standard international, multi pays et multi industries, très largement utilisé en Europe, en raison de son ancienneté.
  • A la fin des années 80, l'Assemblée Générale EAN a créé ce standard pour le secteur du retail. Cependant, avec les années, sont utilisation s'est étendue à d'autres industries comme la santé ou encore la construction. Actuellement, ce langage dépend de GS1 et correspond à un sous-ensemble de l'UN / EDIFACT.
  • UBL (Universal Business Langage). Cette norme est née en 1998 de la main de Charles Hoffman, un expert comptable et auditeur. Il est basé sur un format XML et a été conçu spécifiquement pour le secteur financier. Dans sa stratégie 2020, l'Union Européenne a nommé UBL 2.1 comme le standard de référence pour les appels d'offres du secteur public.
  • Ce langage, développé par l'association européenne qui porte le même nom, a été créé pour l'industrie automobile. Sur ce secteur, l'EDI est une technologie indispensable et très mature, sans laquelle les méthodes de travail comme le Just in Time ne seraient pas possible. Actuellement, l'organisation travaille sur un protocole de communications OFTP2, auquel participe EDICOM.
  • Comme l'UBL, il s'agit d'un standard basé sur un langage XML et ce dernier est géré par GS1. Ce standard est né aux Etats-Unis où il est très utilisé, même s'il s'est désormais étendu à d'autres parties du monde. Les secteurs des télécommunications et de la logistique sont ceux qui l'utilisent le plus.

Il s'agit seulement de quelques exemples des standards EDI les plus utilisés. Néanmoins, la massification de cette technologie est en train de permettre le développement de nouveaux langages qui s'adaptent aux spécificités de chaque entreprise. Dans un monde de plus en plus globalisé, l'utilisation de normes communes est fondamentale pour permettre une communication fluide. Un langage qui né permet d'unir les différents acteurs de garantir une interopérabilité et de faciliter les activités commerciales.

Vous souhaitez en savoir plus?


Demande d’information.

Tags

Cloud Computing B2B Cloud Platform EDI ASP-SaaS e-Invoicing GDSN VMI EMCS VAN OFTP2 AS2 Certification Authority Digital Signature Outsourcing Onboarding SLA Software EDICOM Events SaaS-ASP Corporate Information HUB GS1 CFDI PAC APP Associated Facturae Data Sync partners EDICOM Retail public administrations Acreditations Web Portal EDI NF-e einvoicing Partner Web Portal SAP EDI Health Edicomdata ediwin CRP EBI Facture Demat EDI Travel B2B EDICOMNet edi logistics SAFT-PT business@mail EDI Manufacturers TSD UE 1169/2011 epayrolls SEPA factura electronica edi automotive customer support center CAE ERP rg1169 e-billing e-awb fattura pa UE 1169/201 Portail Chorus compliance eAWB xml-cargo peppol iata Cargo-XML EDICOMAir EDI Auto b2g eprocurement facturation électronique demat sii SII AEAT Expert Analysis Switzerland NHS edi academy EDICOM LTA event paperless healthcare OFTP EDI Web facture électronique dématérialisation fiscale colombia Santé SAF-T VAT DESADV ASN Fatture B2B Costa Rica Chorus Pro AIFE facture électronique en France Administration Publique en France facture électronique en Europe suiza swisscom conextrade interoperabilidad suministro inmediato de información european union digitalización openpeppol global einvoicing edicom sii VAT compliance franco-german einvoicing peppol network peppol standards peppol european union tendencias interoperability interconexión chorus factuurcongress SINTEL Brasil interoperabilidade e-procurement trends digitization digital transformation secteur santé Paris Healthcare Week SaaS edicomsii latam cybersecurity white paper factura electrónica colombia Govein eIDAS e-archiving ebimap SME EDICOMLta e-commerce EDI financiero fattura b2b B2B e-Invoicing GDPR RTIR FACe FACeB2B portugal blockchain

Suivez-nous

  • linkedin
  • rss