buscar

Actualité technologique
Notre actualité est notre meilleure garantie pour l’avenir

La facture électronique, un point de départ vers la transformation numérique

20/02/2017

La facture électronique, un point de départ vers la transformation numérique

Depuis le 1er janvier 2017, les grandes entreprises en France doivent obligatoirement envoyer des factures électroniques dans le cadre de leurs activités avec les administrations publiques. Il s'agit de la première étape d'une transformation qui conduira progressivement à la dématérialisation complète des échanges entre l'Administration Publique et ses fournisseurs. D'ailleurs, l'Ordonnance N°2014-697 a prévu une transition progressive qui s'étend jusqu'en janvier 2020, et inclut les entreprises de moins de 10 employés dans ce projet de loi stipulant l'obligation d'utiliser la facture dématérialisée.

L'avancée numérique suppose de grands changements pour le pays. Le gouvernement estime que chaque année, 95 millions de factures seront échangées de manière électronique. En conséquence, il est prévu une amélioration de l'efficacité des procédures et une diminution des coûts de traitement des documents. L'économie potentielle est estimée à 710 millions d'euros par an, dont 335 millions concerneraient le secteur privé.

Par ailleurs, la facture électronique devrait apporter d'autres avantages que ceux liés aux aspects économiques. À moyen terme, la principale conséquence de l'utilisation de la facture électronique B2G concerne la transformation numérique, que ce soit pour les entreprises comme pour les administrations publiques.

Plus proche de la facture électronique B2B

La France n'est pas le premier pays européen à utiliser cette technologie. Les avantages associés à l'utilisation de la facture électronique sont déjà visibles dans d'autres pays, comme en Italie. Là-bas, l'utilisation de la facture électronique est devenue obligatoire en Juin 2014. Deux ans et demi plus tard, la facture électronique B2G étant bien implantée, le gouvernement se charge de promouvoir cette technologie entre les entreprises grâce à des incentives portant sur la fiscalité.

En Espagne, aucune mesure n'oblige pour le moment les entreprises à effectuer une facturation électronique entre acteurs privés (B2B). Néanmoins, une nouvelle procédure électronique obligatoire entrera en vigueur en juillet prochain, au sujet de la déclaration électronique de TVA (SII). Cette nouvelle procédure exige la déclaration immédiate de la taxe auprès de l'administration fiscale, de manière à ce que l'utilisation de factures papier devienne un fardeau pour les entreprises, en raison du travail manuel. Avec la facture électronique, toute la procédure pourra être automatisée, ce qui devrait entrainer une hausse de l'utilisation du mode électronique dans le cadre des activités B2B.

En général, les mesures approuvées dans le secteur public entrainent une transformation numérique qui s'étend aux entreprises. En effet, les grandes entreprises ont un rôle de protagoniste dans cette initiative paperless.

Pour revenir à la France, depuis le mois de janvier dernier, des centaines de sociétés ont investi dans des solutions permettant de transmettre des factures électroniques aux administrations publiques. Ces entreprises ont relevé le défi technologique pour leurs activités avec les clients publics ; pourquoi ne pas étendre ce fonctionnement aux autres activités commerciales réalisées avec les clients privés ? La facture électronique semble ne plus avoir d'obstacle, comme on peut le voir avec les initiatives lancées par les gouvernements de nombreux pays.

En effet, le passage à la facture électronique dans le secteur public français pourrait être le point de départ vers une dématérialisation totale, qui passe par la facturation électronique B2B, les marchés publics électroniques, les communications EDI ou encore le recouvrement fiscal électronique. Quoi qu'il en soit, il faudra attendre encore quelques années pour connaître la suite de cette transformation numérique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la facture électronique avec les administrations publiques en France, téléchargez notre livre blanc.

Vous souhaitez en savoir plus?


Demande d’information.

Tags

Cloud Computing B2B Cloud Platform EDI ASP-SaaS e-Invoicing GDSN VMI EMCS VAN OFTP2 Certification Authority Digital Signature Outsourcing Onboarding SLA Software EDICOM Events SaaS-ASP Corporate Information HUB GS1 CFDI PAC APP Associated Facturae Data Sync partners EDICOM Retail public administrations Acreditations Web Portal EDI NF-e einvoicing Partner Web Portal SAP EDI Health Edicomdata ediwin CRP EBI Facture Demat EDI Travel B2B EDICOMNet edi logistics SAFT-PT business@mail EDI Manufacturers TSD UE 1169/2011 epayrolls SEPA factura electronica edi automotive customer support center CAE ERP rg1169 e-billing e-awb fattura pa UE 1169/201 Portail Chorus compliance eAWB xml-cargo peppol iata Cargo-XML EDICOMAir EDI Auto b2g eprocurement facturation électronique demat sii SII AEAT Expert Analysis Switzerland NHS edi academy EDICOM LTA event paperless healthcare OFTP EDI Web facture électronique dématérialisation fiscale colombia Santé SAF-T VAT DESADV ASN Fatture B2B Costa Rica Chorus Pro AIFE facture électronique en France Administration Publique en France facture électronique en Europe suiza swisscom conextrade interoperabilidad suministro inmediato de información european union digitalización openpeppol global einvoicing edicom sii VAT compliance franco-german einvoicing peppol network peppol standards peppol european union tendencias interoperability interconexión chorus factuurcongress SINTEL Brasil interoperabilidade e-procurement trends digitization digital transformation secteur santé Paris Healthcare Week SaaS edicomsii latam cybersecurity white paper factura electrónica colombia Govein eIDAS e-archiving ebimap SME EDICOMLta e-commerce EDI financiero fattura b2b B2B e-Invoicing GDPR RTIR FACe FACeB2B portugal blockchain

Suivez-nous

  • linkedin
  • rss